QCM N° 06

Atomes et Molécules.

 

Moteur de Recherche sur le site   

Recherche personnalisée

Mode d'emploi  

Recherche générale

Google
Entrez les termes que vous recherchez.

Envoyer un formulaire de recherche      

   
   
 

 


 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Les gaz nobles :

Sont quasiment inerte chimiquement

Possèdent tous un octet électronique

Ont leur couche externe saturée

A

2

Combien de liaisons covalentes l’atome de carbone C (Z = 6) forme-t-il ?

6

4

2

B

3

L’atome d’hydrogène H et l’atome d’oxygène O ont pour numéros atomiques respectifs 1 et 8. La molécule d’eau H2O a pour représentation de Lewis :

 

 

 

C

4

L’atome de carbone C et l’atome d’oxygène O ont pour numéros atomiques respectifs 6 et 8. La molécule de dioxyde de carbone CO2 a pour représentation de Lewis :

 

 

 

B

5

L’atome d’azote N a pour numéro atomique Z = 7. La molécule de diazote N2 a pour formule de Lewis :

 

 

 

A

6

Dans la molécule de méthanal, les atomes de carbone (Z = 6) et d’oxygène (Z = 8) :

 

Mettent en commun 2 électrons

Mettent en commun 4 électrons

Respectent la règle de l’octet

BC

7

La molécule de fluorométhane est :

 

plane

Triangulaire

pyramidale

C

8

La molécule de chloramide est :

 

plane

Triangulaire

pyramidale

C

9

La molécule de 1,1 – dibromoéthène représentée ci-dessous :

 

Est celle de l’isomère Z

Est celle de l’isomère E

Ne présente pas d’isomérie Z / E.

C

10

La molécule de but-2-ène représentée ci-dessous :

 

Est celle de l’isomère Z

Est celle de l’isomère E

Ne présente pas d’isomérie Z / E.

B

11

L’atome d’oxygène (Z = 8) possède :

6 électrons de valence

8 électrons de valence

2 électrons de valence

A

12

L’atome d’oxygène forme :

4 liaisons covalentes

2 liaisons covalentes

8 liaisons covalentes

B

13

La formule de Lewis d’une molécule est la représentation :

Des liaisons entre les atomes

Des atomes de la molécule et de leurs électrons de valence regroupés en doublets

Des doublets liants de la molécule

B

14

Dans la molécule de méthane CH4, l’atome de carbone est au :

Centre d’un carré dont les atomes d’hydrogène sont aux sommets

Sommet d’une pyramide dont les atomes d’hydrogène sont les sommets

Centre d’un tétraèdre dont les atomes d’hydrogène sont les sommets

C

15

La représentation dans l’espace de la molécule d’eau est :

 

 

 

A

16

On considère la molécule de formule semi-développée :

CH3CH=CHCH3.

Cette formule :

Représente deux isomères E

Représente quatre isomères E

Ne représente pas d’isomérie E

A

           

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer

    Les gaz nobles.
-    Les gaz rares ou nobles sont chimiquement très stables. Alors que les autres atomes peuvent participer à des réactions chimiques, former des ions, les gaz nobles ou rares, ne sont pas impliqués dans de telles transformations chimiques.
-    Cette stabilité est liée au fait que leur dernière couche électronique (couche électronique externe) est saturée (pleine).
-    Exemple : la couche électronique externe de l’hélium He contient 2 électrons (couche K qui est saturée à 2 électrons. Les autres gaz rares possèdent 8 électrons sur leur couche électronique externe.
-    On parle de structure en DUET : atome ou ion qui possède 2 électrons sur sa couche électronique externe (K).
-    Et de structure en OCTET : atome ou ion qui possède 8 électrons sur sa couche électronique externe.
    Règles du DUET et de OCTET :
-    Au cours des transformations chimiques, les atomes tendent à acquérir la structure électronique du gaz rare de numéro atomique le plus proche :
-    Soit 2 électrons sur la couche électronique externe lorsque ce gaz rare est Hélium c’est la règle du DUET.
-    Soit 8 électrons sur la couche électroniques externe, c’est la règle de l’OCTET.
-    Ils acquièrent de ce fait une stabilité maximale.
    Molécules :
-    Une molécule est une entité chimique électriquement neutre Elle est formée d’un nombre limité d’atomes liés entre eux par des liaisons de covalence.
-    Le nombre d’atomes d’une molécule est son atomicité.
-    Dans la formule d’une molécule, les symboles des éléments présents dans la molécule sont écrits côte à côte avec, en indice, en bas à droite, le nombre d’atomes de chaque élément.
-    L’indice 1 n’est jamais spécifié.
-    La nature et le nombre des atomes présents dans une molécule sont donnés par sa formule brute.
    La liaison covalente.
-    Lorsqu’ils forment des molécules, les atomes mettent en commun certains des électrons de leurs couches électroniques externes de façon à s’entourer de 2 ou 8 électrons.
-    En conséquence, dans une molécule, les atomes sont liés par des liaisons covalentes ou des liaisons de covalence.
-    La liaison covalente consiste à la mise en commun par deux atomes d’un ou plusieurs doublets d’électrons appelés doublets de liaison ou doublets liants.
-    Remarque : les électrons mis en commun appartiennent à chacun des deux atomes et doivent être pris en compte dans le total des électrons de chaque atome.
-    En formant des liaisons de covalence, chaque atome acquiert, en général, une structure électronique en octet ou en DUET, semblable à celle du gaz noble qui le suit dans la classification périodique.
-    Le nombre de liaisons covalentes qu’établit un atome est généralement égal au nombre d’électrons qui lui manque pour acquérir une structure électronique en OCTET ou DUET.
    Nombre de liaisons covalentes l’atome de carbone C :
-    Pour l’atome de carbone, Z = 6
-    Configuration électronique : K2L4
-    La liaison covalente consiste à la mise en commun par deux atomes d’un ou plusieurs doublets d’électrons appelés doublets de liaison ou doublets liants.
-    Le nombre de liaisons covalentes qu’établit un atome est généralement égal au nombre d’électrons qui lui manque pour acquérir une structure électronique en OCTET ou DUET.
-    En conséquence, l’atome de carbone peut mettre en commun les 4 électrons (règle de l’Octet : 4 + 4) de la couche L.
-    Il peut former 4 liaisons covalentes.
    Méthode VSEPR pour la géométrie des molécules.
    La molécule d’eau :

    La molécule de dioxyde de carbone CO2 :

    Molécule de diazote N2 :
-    Pour l’atome d’azote, N = 7
-    Configuration électronique : K2L5
-    La liaison covalente consiste à la mise en commun par deux atomes d’un ou plusieurs doublets d’électrons appelés doublets de liaison ou doublets liants.
-    Le nombre de liaisons covalentes qu’établit un atome est généralement égal au nombre d’électrons qui lui manque pour acquérir une structure électronique en OCTET ou DUET.
-    En conséquence, l’azote peut mettre en commun les 3 (Règle de l’Octet : 5 + 3) électrons de la couche L.
-    Chaque atome d’azote, de la molécule de diazote  possède 3 doublets liants et un doublet non liant.

    La molécule de méthanal :

-    Les atomes de carbone et d’oxygène mettent en commun 4 électrons et respectent la règle de l’Octet.

-    Chaque atome d’hydrogène respecte la règle du Duet.

    Molécule de fluorométhane :

-    La molécule de fluorométhane est pyramidale. CH3F

 ou

-    Représentation schématique :

    Molécule de chloramide :

-    C’est une molécule pyramidale.

    Isomérie : Définition.
-    Deux molécules isomères ont même formule brute mais des enchaînements d’atomes différents.
-    Les isomères ont des propriétés physiques et chimiques différentes et constituent des espèces chimiques distinctes.
    Formule brute.
-    La formule brute d’une molécule indique la nature et le nombre des atomes constituant la molécule.
-    Elle ne donne aucune indication sur la structure de la molécule : chaîne carbonée, groupe fonctionnel,…
    La formule développée plane.
-    Elle indique l’enchaînement des atomes et la nature des liaisons qui les unissent.
    Formule semi-développée.
-    Elle dérive de la formule développée. Elle ne fait pas apparaître les liaisons entre un atome d’hydrogène et un autre atome.
    Formule topologique.
-    La chaîne carbonée est représentée sous forme de ligne brisée. Les atomes autres que de carbone C et d’hydrogène H sont représentés de manière explicite ainsi que les atomes d’hydrogène H qu’ils portent.
    Les isomères de constitution :
-    Les isomères de constitution sont des molécules qui ont la même formule brute mais qui différent par l’enchaînement de leurs atomes.
-    Parmi les isomères de constitution, on distingue :
-    Les isomères de chaîne : les chaînes carbonées sont différentes.
-    Les isomères de position : la position du groupe fonctionnel ou de la double liaison sont différentes.
-    Les isomères de fonction : les groupes fonctionnels sont différents.
    L’isomérie Z et E ou stéréo-isomérie.
-    Si, dans un alcène de formule générale CHX=CHY, les deux atomes d’hydrogène sont dans le même demi-plan par rapport à l’axe de la double liaison C=C, le stéréo-isomère est Z, dans le cas contraire, il est E.

-    La molécule de 1,1 – dibromoéthène, représentée ci-dessous, ne présente pas d’isomérie Z / E.

-    La molécule de but-2-ène, représentée ci-dessous, est celle de l’isomère E.

-    La molécule de formule semi-développée, CH3CH=CHCH3, représente deux isomères Z / E.

 et 

    L’atome d’oxygène :

-    L’atome d’oxygène possède 6 électrons sur sa couche électronique externe, il possède 6 électrons de valence.
-    Il manque deux électrons 2 électrons à sa couche électronique externe pour acquérir une structure stable (Octet).
-    L’atome d’oxygène forme 2 liaisons covalentes.
    Représentation de LEWIS.
-    La représentation de LEWIS précise l’enchaînement des atomes et la position des doublets liants et non liants.
-    Dans la représentation de LEWIS d’une molécule :
-    Le symbole de l’élément représente le noyau de l’atome et les électrons internes,
-    Chaque doublet d’électrons externes est figuré par un tiret.
-    On distingue les doublets liants et les doublets non liants :
-    Un doublet liant est représenté par un tiret entre les symboles de deux atomes,
-    Un doublet non liant est représenté par un tiret situé autour du symbole d’un atome auquel il appartient.
    Molécule de méthane :

-    Dans la molécule de méthane CH4, l’atome de carbone est au centre d’un tétraèdre dont les atomes d’hydrogène sont les sommets.
    La molécule d’eau :

    Isomérie Z / E : (voir au-dessus)